La grève ne m’arrêtera pas !!!

N’ayant pu trouver l’information nulle part sur internet, je me permets de la donner ici, je suis sûre que ça pourra aider certaines personnes dans le futur. Comme vous le savez tous, sans doute, aujourd’hui, c’est la grève un peu partout en France, et cette grève touche beaucoup de secteurs. Le secteur qui m’intéresserait, moi, c’était la SNCF, vu que je devais prendre un train aujourd’hui.

Comme toujours, informations sur les perturbations des trains, ça, c’est au point (normal, ils commencent à avoir l’entraînement), mais rien sur les remboursements ou échanges de billets. Alors voilà ce qu’il en est :

– les billets sont remboursés sans frais, y compris les billets prem’s non remboursables normalement. Le voyage de retour (même prem’s) est évidemment remboursé aussi.

– si vous décidez de voyager quand même, vous pouvez, sans changer votre billet, prendre n’importe quel train pour vous rendre à votre destination. Si vous devez absolument vous rendre à Truc-Muche-les-Oies, rien ne vous empêche de faire trois ou quatre fois le tour de la France et de passer 14h dans les trains pour arriver à votre destination. Le truc à savoir, c’est que votre place n’est évidemment pas garantie, et que ces 14h, vous pourrez tout aussi bien les passer debout entre deux wagons.

– mais, plus intéressant (et l’info introuvable sur le net) : vous pouvez également choisir de partir le lendemain, de ne mettre qu’une heure pour aller à Truc-Muche-les-Oies avec le même train que celui que vous aviez choisi la veille, et ce jusqu’à minuit. Cela fonctionne aussi pour un départ la veille. Donc pour ceux qui craignaient de ne pas pouvoir partir le 29 à cause de leur train annulé, il était possible de partir le 28, aux mêmes conditions qu’avant (pas de place réservée ou assurée, etc.). Votre billet est valable la veille et le lendemain de la grève, jusqu’à minuit. Inutile alors de reprendre un billet plein tarif pour le lendemain et de vous faire ensuite rembourser votre billet prem’s à 20€, allez-y avec le prem’s, il sera accepté.

Voilà :) J’espère que cette info sera utile un jour à quelqu’un ! Je tiens tous ces renseignements d’une employée SNCF, donc on peut imaginer qu’ils sont corrects. J’ai personnellement pu faire changer mon prem’s du 29 contre un billet le 30, sans débourser un centime de plus (d’ailleurs, le billet n’a pas été refait, elle m’a juste fait une réservation « agent sncf » pour me garantir une place assise, vu qu’il en restait, et a agrafé celle-ci à mon billet).

Coup de coeur à Fleur de Cent-Lys

Ça fait un bon bout de temps que je voulais vous parler de cette jeune et talentueuse artiste, rencontrée sur le net. Et cette fois, je me lance !

J’ai découvert Fleur grâce au roman qu’elle a mis en ligne, partie après partie, sur son site. Un magnifique roman, émouvant, passionnant : la Lune et le Soir. Il est à présent disponible en intégralité, donc, foncez !

Fleur ne s’est pas contentée de proposer des pdf, elle a mis à disposition des lecteurs d’autres formats de fichier, dont le format eBook Reader, ainsi que des podcasts. A une époque, des lecteurs des Enfants de l’Ô m’avaient demandé si je comptais un jour proposer des podcasts de mes chapitres. Je me suis empressée de donner une réponse négative : un boulot monstre, et surtout, il faut avoir un vrai talent de conteur. Ce talent, Fleur l’a, clairement. Ceux qui aiment les livres audio, ne passez pas à côté !

Sur son site, vous pourrez découvrir des extraits de ses autres textes, mais pas seulement ; Fleur est une artiste accomplie, touche-à-tout (et toujours avec talent) : tour à tour écrivain, actrice, compositrice, musicienne, chanteuse… Il faut absolument que vous alliez écouter les chansons qu’elle a composées, elles valent vraiment le détour !

Bref, vous l’aurez compris, je suis emballée par le talent de cette jeune femme, et je vous invite à aller la découvrir sur son site, car elle le mérite amplement !

Salon de Sèvres, décembre 2008

Et voici le compte-rendu et les photos du dernier salon que j’ai fait, les rencontres de l’Imaginaire de Sèvres, qui ont eu lieu le 13 décembre 2008. A cette occasion, mon amie Emmanuelle m’avait rejointe à Paris. L’adorable François, toujours aussi généreux, nous a accueillies chez lui et nous a accompagnées au salon de Sèvres. Nous partons en début d’après-midi, récupérons Jean-Christophe (qui nous attendait sous la pluie, le pauvre… mais bon, forcément, avec deux nanas, le départ à l’heure était compromis !) Arrivée en début d’après-midi, temps pluvieux à souhait. Je retrouve tout le monde avec plaisir, rencontre même de nouvelles personnes (que je connaissais déjà par le net, mais que je n’avais jamais vues « en vrai »). Première surprise : apparemment, quelqu’un a entendu parler de mes prouesses « genouesques » et aimerait être la prochaine victime… Ce quelqu’un, c’est Pierre Bordage O__O. Je ne le connais pas du tout, donc ça me fait un peu bizarre d’aller le voir, mais il est super sympa. François nous fait la surprise de nous offrir, à Emma et moi, le dernier roman de Pierre Bordage (Ceux qui sauront, un très bon roman), que celui-ci nous dédicace.

Retrouvailles avec Bernard Simonay, toujours aussi génial et toujours aussi bavard. Et c’est reparti pour une photo :) Rencontre avec Lucie Chenu, très sympa aussi. Et puis c’est l’occasion de revoir des gens que j’adore : Merlin (Hydromel), Raphaël (l’Olibrius Céleste), Olivier et Evelyne (Présence d’Esprit), Sand et Nicky (Eclats de Rêve), Aurélia et Romain (Mille Saisons), Li-Cam et Jean-Emmanuel (Petite Bulle d’Univers), Barbara, Fred, Emmanuel

Le salon se termine gentiment. Nous profitons un peu du champagne et des petits-fours, avant de nous éclipser : nous allons manger dans une pizzeria avec l’équipe de Présence d’Esprit et d’Eclats de Rêve. Nous embarquons Amélie Tsaag Valren, jeune écrivain super sympa avec qui j’ai plein de connaissances en commun. Honnêtement, j’ai trouvé la pizza vraiment mauvaise et le propriétaire du restau absolument antipathique. Mais bon, la soirée était sympa quand même ! On termine tôt, car tout le monde est fatigué. Du coup, François nous emmène, Merlin, Emma, Amélie et moi, boire un verre au Trocadero, c’est l’occasion de faire plus ample connaissance avec Amélie.

Nous rentrons crevés, mais contents de notre journée (bon, j’extrapole pour ce qui est des autres, mais en tout cas, MOI, j’étais crevée et contente de ma journée ^^). On prend les mêmes, et on recommence, le 7 février au festival de Nogent :)

Et maintenant, les photos :

Et si vous voulez voir d’autres photos, il y en a de vraiment chouettes là-bas : Fantasy.fr

Souscription pour Reflets Inachevés

Je profite de ce blog pour relayer une info qui me tient à coeur : la deuxième trilogie de l’écrivain Anna Galore est actuellement en soucription. Donc si vous avez aimé ses romans, n’hésitez pas !

Je relaie le message d’Anna Galore :

Zeno vient de créer le site http://souscrivons.free.fr pour permettre à ceux qui le souhaitent de participer à une souscription, afin de financer les coûts d’impression de ma deuxième trilogie « Reflets Inachevés » à 100 exemplaires.

Ma première trilogie, « L’éternel amoureux errant » a été auto-éditée par moi-même fin 2006, entièrement à mes frais. J’en ai offert tous les exemplaires imprimés à des amis, des proches ou des lecteurs avec qui j’ai sympathisé.

J’ai donné mon accord à Zeno pour qu’il organise une telle souscription à deux conditions:

– les livres seraient cédés aux souscripteurs à prix coûtant (imprimeur + frais de port), soit 24,30 € pour la trilogie.

– les souscripteurs auraient la possibilité de s’engager pour un montant supérieur à 24,30 € et la différence serait intégralement reversée à une association caritative comme le Secours Populaire ou les Restaus du Coeur.

Il s’agit en fait d’une proposition de souscription, une « promesse d’achat » en quelque sorte.

Aucun argent ne devra être versé tant qu’un nombre de souscripteurs suffisant n’aura pas été réuni pour financer 100 exemplaires minimum.

Les souscripteurs ne prennent donc aucun risque à s’inscrire, ils n’enverront leur chèque que si le montant suffisant pour réaliser le projet est réuni – ce dont ils seront prévenus par mail.

Le montant de 24,30 € est donné à titre indicatif et sera ajusté le cas échéant. Il devrait être très près de la réalité, étant basé sur ce que m’avait coûté la première trilogie qui totalise à peu de choses près le même nombre de pages que la deuxième.

Il se décompose comme suit:

– 6,3319 € par volume (prix pour 100 exemplaires chez Jouve), soit 19,00 € pour la trilogie

– 5,30 € de frais de port en colissimo.

Dès que possible, les devis de l’imprimeur seront rendus publics sur le site (ainsi que sur ce blog) afin que les souscripteurs puissent vérifier les montants réels. De plus, un justificatif de versement à l’association caritative sera également mis en ligne une fois le paiement du surplus éventuel réalisé.

D’avance, merci à toutes celles et tous ceux qui participeront à cette souscription.

Et un merci très particulier à Zeno pour son amicale initiative.

http://souscrivons.free.fr/