Ecolovie : un projet de bouquin qui avance

Je repasse par ici pour vous parler d’un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs semaines : Ecolovie.

Roanne avait utilisé ce terme à propos de mon blog à présent supprimé, qui s’intitulait Fibre Ecolo. J’y rassemblait un tas d’astuces et de réflexions. Les petits ruisseaux, les grandes rivières, les changements, tout ça, quoi. Avec un poil de vulgarisation de concepts parfois nébuleux.

Bref, un doute subi m’est tombé dessus : et si personne n’en avait rien à faire ? Après tout, vu le contexte, des tas de bouquins sur le sujet fleurissent, et même si c’est quelque chose qui date pour moi, la mode m’a rattrapée.

D’où ma question : dois-je m’accrocher à ce projet ? A votre avis ?

Si oui, je le poursuivrai lors de la prochaine nuit de l’écriture…

Interview

Bonjour tout le monde ! Je sais, ça fait super longtemps, mais bon, j’étais prise par l’écriture du roman (oui oui, je continue), et du coup, j’avais un peu la flemme d’updater le blog.

Il y a quelques semaines, l’écrivain Jo Ann de Seixas von Haff a fait une interview de moi par email, et a synthétisé l’interview sous la forme d’un portrait, que vous pouvez aller lire sur son site ici : Vanessa du Frat, une enfant de l’Ô.

Je ne suis pas la seule à avoir été interviewée, donc n’hésitez pas à aller lire également les portraits de Samantha Bailly (auteur de la Langue du Silence, chez Mille Saisons) et d’Elisabeth Robert (auteur et directrice des éditions Volpilière). Jo Ann est une jeune femme talentueuse et adorable, alors n’hésitez pas à aller farfouiller sur son blog, il y a plein d’entrées passionnantes !

Je reviens bientôt pour davantage de nouvelles au sujet des Enfants de l’Ô !