Ellipse, le retour

Vous ne vous rappelez probablement pas de l’article sur les ellipses, qui date un peu (deux ans à quelques jours près). En général, j’évite les ellipses. Déjà, parce que je suis trop bavarde, ensuite, parce que j’aime bien que tout soit clair pour le lecteur, vu que l’histoire est bien assez compliquée sans que je me permette toutes sortes de non-dits.

Sauf que là, je suis confrontée à une situation « ellipsable ». J’ai le choix entre donner les réponses à pas mal de questions (réponses que, pour la plupart, je n’ai pas… Oui, je sais, c’est moi qui écris cette histoire, mais je suis un peu tarée et j’ai tendance à foncer dans le tas sans savoir vraiment où je vais), et faire une ellipse, genre « oui, toutes les réponses à vos questions étaient dans cette scène, mais vous ne les aurez pas tout de suite parce que j’ai sadiquement fait une ellipse ».

J’imagine un peu la réaction du lecteur face à la scène qu’il attend (théoriquement) depuis sept tomes et qui découvre que, ahah !, pas de bol, j’ai fait une ellipse. Dans son cas, je réfléchirais très sérieusement à l’homicide. Bref, il est donc plus ou moins clair que je ne vais pas faire d’ellipse, histoire de ne pas mettre mes jours en danger, mais que pensez-vous des écrivains qui le font ? Est-ce que ça vous est déjà arrivé de lire un livre et de vous trouver face à une ellipse ou une fin à la « et au bout du couloir, il y a… » ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Est-ce que vous avez eu envie de trucider l’auteur, ou est-ce que vous avez trouvé ça super original ?

Le retour de la vengeance du fils

Mon site (Z’arkán Corp) étant plus ou moins terminé (du moins la partie chiante aka la partie en Flash ^^), je peux enfin me remettre à l’écriture et à alimenter un peu ce blog, qui commence à agoniser lentement. Ce soir, j’ai mis au propre les notes que j’avais prises dans le métro lors de mon petit voyage au salon du livre de Paris (je mettrai des photos, promis !), et ça fait un peu bizarre de reprendre un texte après plus de deux mois. Et bien évidemment, je ne m’étais pas arrêtée avant un passage tout simple, bien planifié dans ma tête. Non, j’ai choisi de m’arrêter avant The Passage, un des chapitres les plus importants de toute l’histoire (pas juste du tome 7, de tout le premier cycle), un chapitre que je pourrais mettre dans le top ten des Grandes Révélations Qui Tuent. Sauf que…

Sauf que, avec ma manie d’écrire sans trop savoir où je vais, je bloque un peu. Oh, je sais que je vais arriver à passer par-dessus cet obstacle de taille, mais pour l’instant, c’est pas évident. En même temps, le fait de ne pas vraiment planifier l’histoire me permet de la découvrir au moment où je l’écris, ce qui est quand même beaucoup plus rigolo que de suivre un plan et d’avoir pour seul plaisir l’écriture de jolies phrases sans trop de répétitions (bon, j’exagère, hein, et je suis sûre que les gens qui travaillent avec un plan ont tout autant de plaisir que moi à écrire). C’est sûr, il y a des inconvénients, qui me bloquent parfois (je pense que ce n’était pas complètement par hasard que j’ai évité Word ces derniers temps en me donnant la bonne excuse de la création du nouveau site internet), mais globalement, je suis très contente de mon mode d’écriture. Je ne sais pas si j’aurais envie de continuer à écrire avec un plan bien détaillé en tête. C’est probablement ce qui me pousse à immédiatement dévier de n’importe quel plan que je pourrais avoir l’idée de faire. Tout de même, ça a un côté effrayant : et si l’inspiration ne venait plus ? Si je n’arrivais pas à imaginer la suite de l’histoire ? Si j’avais un traumatisme crânien et que je me retrouvais subitement amnésique ?

Je sais que peu de gens travaillent de la même manière que moi (et ils ont raison, je pense. J’ai une personnalité plutôt désordonnée, j’ai tendance à me disperser et à vouloir faire mille choses en même temps, cela se ressent dans mon écriture, l’histoire est beaucoup moins structurée que ce qu’elle pourrait être), mais s’il y en a, j’aimerais bien avoir vos avis sur la question ! (et également l’avis des gens qui travaillent avec un plan très détaillé) :eyes:

Concours de dessins – tome 3

Comme il y a deux ans, je lance un concours d’illustrations. Ce concours se terminera le 30 septembre 2010 à minuit.

Comme pour le concours précédent, il n’est pas nécessaire d’avoir lu l’histoire (mais c’est quand même mieux) ni d’être francophone pour participer (je traduirai les annonces relatives au concours en anglais).

  • Première catégorie : illustration de couverture. Couleurs obligatoires, tous médias acceptés.
  • Deuxième catégorie : illustrations intérieures. Vous pouvez choisir une scène qui vous a plu et l’illustrer (évidemment, c’est mieux d’avoir lu le roman pour participer). Ou alors, vous faites le portrait d’un personnage (pas mal d’exemples dans « Album » et dans « Persos », sur le site des Enfants de l’Ô). Couleurs ou noir et blanc, tous médias acceptés.

Les prix : mon site étant assez connu, avec une moyenne stable de 100 visiteurs uniques par jour (ça n’a pas l’air énorme, mais pour un roman en ligne, ça l’est, je peux vous l’assurer !) et environ 1000 téléchargements du roman chaque mois, je propose les prix suivants :

Première Catégorie :

  • Le vainqueur de la première catégorie verra son dessin remplacer celui du vainqueur du concours précédent en index du site pour une période de trois mois (plus si le dessin me plaît vraiment, et avec l’accord de l’illustrateur). Son dessin sera également sur la première page du roman pdf (pour une période indéterminée), ainsi que sur plusieurs autres sites (avec un copyright et un lien sur son site, bien sûr).
  • Les autres pourront automatiquement concourir pour la deuxième catégorie.

Deuxième Catégorie :

  • Cinq dessins seront sélectionnés et insérés dans le roman pdf (copyright + lien vers le site de l’illustrateur, évidemment). Ils illustreront également les chapitres html du site.

Si vous ne voulez pas participer au concours mais que vous voulez suggérer des scènes, laissez un commentaire ! Le roman et les illustrations sont là pour vous, donc n’hésitez pas à réclamer l’illustration de telle ou telle scène !

Pour des raisons évidentes, seules les illustrations correspondant à la troisième partie peuvent concourir (vous pouvez évidemment faire des portraits de personnages de la première partie ou de la deuxième partie qui sont également dans la troisième partie.

Pour vos questions, vos commentaires, vos remarques, vos insultes, contactez-moi !
Vous pouvez également regarder les résultats du premier concours. A vos crayons, stylets, pinceaux, ciseaux, plumes feutres, fusains, etc. etc. ! :)

Nouveau site

Oui, je sais, ça fait un million d’années que je n’ai rien posté, et je peux enfin en dévoiler la raison : j’étais très occupée à préparer mon nouveau site. Suite aux remarques sans doute justifiées de certains lecteurs, j’ai décidé de séparer le roman de toutes les autres rubriques (personnages, galerie, liens, etc.). Pour l’instant, le site des Enfants de l’Ô reste tel quel, mais il changera dans les prochains mois.

Le nouveau site est en Flash (oui, allez-y, plaignez-vous, traitez-moi de suppôt de Satan, ça n’y changera rien), mais une version en html est prévue, je vais m’en occuper d’ici le mois de juin. En attendant, justement, je laisse le site actuel des Enfants de l’Ô, pour ceux qui veulent à tout pris éviter le site en Flash.

Bon, un nouveau site, certes, mais est-ce que ça valait la peine de ne plus donner signe de vie pendant trois mois ? En fait, ce n’est pas juste un site (pensez donc, ça aurait été trop simple…), j’ai intégré un mini jeu. Ceux qui se rappellent de Monkey Island ou Indiana Jones, de LucasArts (les jeux du début des années 90), verront tout de suite d’où j’ai tiré l’idée de ce jeu. Actuellement, il existe sur la toile des jeux assez similaires à celui que j’ai créé, sous la dénomination « escape the room ». Sauf que j’ai rendu les choses un peu plus complexes et un peu plus marrantes…

Le jeu est part intégrante du site, certains objets mènent à des rubriques du site (vous devez donc les découvrir pour y accéder). Il y aura pas mal d’améliorations dans les semaines qui suivent, la prochaine est la musique, la deuxième est un système de sauvegarde pour l’inventaire (si j’y arrive, ce qui n’est pas certain !).

Evidemment, si vous terminez le jeu, une surprise vous attend…

Amusez-vous bien, et n’hésitez pas à me faire part de tous les bugs et de tous les trucs bizarres que vous verrez (il y en a sûrement beaucoup). Je dois rendre mon site la semaine prochaine pour un certificat, donc je pourrai en corriger une partie d’ici-là.

Le site : Z’arkán.

(Oui, Z’arkán, comme le nom de domaine qui m’appartient depuis deux ans et avec lequel je n’avais jamais rien fait)