ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

Bon, ceux qui lisent les Enfants de l’Ô s’en doutent, mon registre, c’est le drame psychologique. Je fais souffrir mes personnages, je les mets dans des situations très difficiles, et je les regarde gigoter désespérément pour essayer d’en sortir. Ne vous méprenez pas, dans la vie je suis quelqu’un de très gentil, plutôt une “bonne pâte”, la nana qui se fait souvent marcher dessus (et qui se laisse marcher dessus parce qu’elle ne veut pas faire de peine, pas par faiblesse). Alors je me venge, gniark gniark gniark.
(je pourrais proposer une explication alternative : j’ai un fond sadique, et mon roman est un exutoire, sans ça je serais une peau de vache)
Non, pour parler un peu sérieusement, ce qui me passionne, ce sont les relations entre les gens. Donc mes romans parlent de gens. Et les histoires de gens heureux qui font le bonheur autour d’eux, c’est chiant et peu réaliste. Alors les miens souffrent ^^
Je pense que je ne pourrai jamais écrire dans le registre comique. Sarcastique, par contre, oui, mais pas comique. Déjà, je ne suis pas drôle. Je suis marrante, un peu fofolle, du genre “on l’aime bien dans le village depuis que le chien est mort” (cherchez pas…), mais ce n’est pas moi qui vais sortir les super blagues où tout le monde va s’esclaffer pendant cinq minutes en crachant son Coca par le nez. Alors écrire des trucs drôles… non. Vraiment pas.
Par contre, l’horreur… je pense que je pourrais me laisser tenter ^^

3 réflexions sur “ ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ? ”

  1. Trop contente que tu fasses le meme ! :love:

    Pur cette question, j’ai rigolé, mais pas par ta faute, rassure-toi. Plutôt pour moi ! C’est juste que tes registres favoris sont à l’exact opposé des miens : dès que je me lance dans le drame psychologique, j’ai l’impression de faire de la psychologie de comptoir (alors que toi, non ^^). L’horreur, j’en serai incapable. Le gore, oui, mais sur une scène… sur un roman entier, je ne pourrais pas tenir la distance !

    Bref : admirative je suis…

  2. @Jo Ann : moi je ne sais pas si des gens s’inquiètent pour moi, mais c’est parce que mes proches ne lisent pas ce que j’écris, ça ôte toute possibilité de me regarder d’un oeil nouveau ^^
    @Gaby : Oui oui, je sais qu’on n’est pas du tout pareil question écriture :) C’est vrai que je te vois mal faire du gore (quoiqu’il y avait une scène bien gore dans Entrechats…). Après tout, c’est bien qu’il y ait de la diversité, sinon on s’ennuierait !
    Et ton meme, il est trop bien, je ne pouvais pas ne pas le faire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>