Nouvelles

Non, je ne suis pas morte ! Du moins, pas encore… En ce moment, c’est un peu la galère. J’ai terminé les corrections de mon tome 1, qui est maintenant parti se faire jeter tenter sa chance auprès des éditeurs (enfin, de trois d’entre eux pour l’instant, et normalement je dois l’envoyer à un quatrième bientôt). Mais voilà, je n’ai pas trop de motivation pour m’attaquer aux corrections du tome 2, et encore moins de motivation pour écrire la suite de mon tome 8…

Je ne sais pas vraiment quel est le problème, peut-être la complexité de l’histoire au niveau de ce tome. Il y a plus de personnages, les histoires se recoupent moins, les personnages ne se rencontrent pas forcément, du coup, c’est un truc que je pourrais (ou devrais) traiter comme plusieurs fils narratifs séparés. J’hésite. Au début, j’ai commencé en écrivant tout dans l’ordre, donc un bout de l’histoire du perso 1, suivi d’un bout de l’histoire du perso 2, etc., la suite du bout de l’histoire du perso 1, la suite du bout de l’histoire du perso 2, … Et je me rends compte que ça me mélange complètement les idées. Je ne sais plus où je m’en suis arrêtée, ce qui s’est passé, ce que savent les persos…

J’ai ensuite décidé de poursuivre un fil narratif en particulier, celui qui m’inspirait le plus, et au final ça tombait un peu dans le soap (moi ça ne me gêne pas, j’aime bien, mais je ne voudrais pas que les lecteurs aient l’impression de lire un Barbara Cartland). J’ai donc switché pour un autre fil narratif, et… pas moyen. Ça. Ne. Veut. Pas. Avancer. Pas d’inspiration, rien. Autant dire qu’ayant épuisé mes deux fils narratifs préférés, j’ai pas super envie d’essayer les autres.

J’ai même fait un plan. Vous vous rendez compte ?! Un plan. Le truc que je ne fais jamais. Il est bien détaillé et tout et tout, et objectivement, l’histoire est vachement plus intéressante que dans les autres tomes, mais… Ça ne passe pas.

Et donc je ne sais plus quoi faire. Et avant que vous ne le suggériez, non, je ne peux pas écrire une autre histoire et laisser celle-là de côté, vous pensez bien que si c’était le cas je l’aurais fait depuis longtemps, pour avoir autre chose à présenter à un éditeur que mon énorme machin.

Snifff… Des suggestions ? :/

Et, au fait, bonne année :)

PS : pour ceux qui suivent les Enfants de l’Ô et qui auraient zappé l’info, le tome 4 est disponible en entier en versions pdf, prc et epub.