Grosse remise en question

Quelques personnes (pas les lecteurs du site, d’autres) m’ont fait la remarque que mon histoire se consacrait trop aux personnages et pas assez à l’intrigue de SF. Intrigue qui, pour moi, est surtout un cadre pour faire évoluer les personnages, même si, évidemment, elle se développe au cours de la saga et que toutes les questions auront, au final, des réponses.

On m’a suggéré de virer les passages romantiques ou d’interaction entre les personnages, ou en tout cas de sérieusement les réduire. Personnellement, si je fais ça, je vais me retrouver avec quelque chose qui ne sera pas ce que j’ai voulu écrire. Maintenant, il est possible aussi qu’au final je me dise que c’est bien mieux et que je ne regrette pas d’avoir changé les choses.

J’ai essayé de mêler histoires de famille et science-fiction, parce que c’était un mélange qui m’intéressait. J’ai essayé de rendre mes personnages vivants et accessibles, pour que tout le monde puisse s’identifier à certains traits de leur caractère, et pas à faire des personnages qui ne sont là que pour servir l’intrigue. Mais après, il est évident que si ça ne plaît à personne, je peux envisager de faire des modifs.

Donc j’aimerais beaucoup avoir l’avis de ceux qui ont lu le roman. Juste le tome 1 ou les 4 disponibles sur le site, ça me plairait d’avoir un ressenti aussi par rapport à l’histoire dans son ensemble. Genre si vous avez lu seulement le tome 1, vous allez avoir une vision différente que si vous avez continué sur les trois suivants et vu comment l’histoire évoluait.

Mon but est de sortir le tome 1 en autoédition au printemps 2013. Evidemment, si j’ai une réponse positive d’un éditeur cet automne, cela changera la donne. Mais je n’ai pas envie de faire attendre encore des années les lecteurs qui me suivent avec beaucoup de patience depuis toutes ces années.

Alors, à votre avis ? Je change ? Je laisse tel quel ?

Merci d’avance !

15 réflexions sur “ Grosse remise en question ”

  1. Salut.
    Je pense que tu es une artiste, mais avec un brin de manque de confiance en toi. C’est généreux de vouloir suivre les recommandations voire directives d’untel ou un autre sur ton travail. Mais, si je dois réagir à ton billet, je dirais : « n’écoute que toi ». C’est ce que tu as écris, ton style et ta vision du roman qui font que toutes ces personnes te suivent et apprécient la saga. Alors pourquoi changer ? Reste fidèle à ton instinct. Si tu dois réussir dans cet exercice tu ne le devras qu’à ta pugnacité et non à des changements radicaux dans ta manière de faire.

    Bonne chance pour trouver le courage de rester toi-même quand on voudrait que tu changes afin que ça soit plus vendeur.

  2. Merci !!! Je pense ça aussi en partie, mais je me dis aussi que je ne suis pas une professionnelle, et que si on me dit que ce serait mieux comme ci ou comme ça, il y a une possibilité non négligeable pour que ce soit effectivement mieux à la fin, même si je commence par grincer des dents…

  3. bonjour ness
    je suis entierement d’accord avec l’inconnu qui a publié
    je te suis depuis tres longtemps, du temps des premiers chapitres publies, et nous sommes amis sur FB
    tu as écrit quelquechose qui sort de tes tripês, ne laisse
    personne te mettre les tripes à l’envers.ton récit m’a emballé
    ainsi que des dizaines d’autres lecteurs. on attend toujours la publication de la suite
    si c’était barbant ou inadapté, tu n’aurais plus de lecteurs
    or ce n’est pas le cas ! alors reste toi même
    bon courage
    daniel

  4. Tout à fait d’accord avec le 1er commentaire : ton livre n’appartient qu’à toi et si tu l’as écrit comme cela, c’est que ça prenait du sens pour toi et pour le roman.
    Perso, j’aime les 4 tomes comme ils sont. Je me suis attachée aux personnages avec leurs failles, leurs qualités, leurs faiblesses surtout et la saga n’est qu’un contexte dans lequel ils évoluent (même si j’avoue que je suis curieuse de savoir où tout ça va nous emmener, dans quelques années au tome 10, 20?, 30?, plus?).
    Quand je vois dans tes commentaires que tu as retravaillé le 1er tome, je suis un peu perturbée parce que j’ai parfois peur de moins aimer le 1er tome si je le relis parce qu’il a été trop modifié. C’est sans doute stupide de ma part, puisque tes modif sont là pour enrichir le roman. C’était le cas notamment de ta précédente question ouverte à propos de l’inceste : je n’aurais pas aimé que tu modifies l’intrigue sous prétexte de potentiellement offusquer certaines personnes… alors que cette relation si particulière entre les jumeaux est pour moi une des bases du roman.
    Maintenant, je comprends aussi ton envie de valoriser ton travail en étant publié, ce qui est tout à fait naturel. Attention toutefois à ne pas y perdre ton âme et l’âme de ton oeuvre (chef d’oeuvre :love: )…

  5. :pinkheart: Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires déjà écrit. J’ai adoré ce que tu as fait, tu as ton propre style. Ne te décourage pas, quelqu’un découvrira ton talent. Patience et bonne chance, j’ai hâte d’acheté ton livre.
    Pierrette

  6. Alors…

    Personnellement, c’est difficile de te donner un avis.

    Parce que : j’aime la science-fiction, quand on a des éléments par-ci par là, mais pas quand on a « tout » qui est régi ainsi.

    Exemple : un monde contemporain où il y a des éléments de SF, tels les films Minority Report, Le Cinquième Élément ou I, Robot, ne me dérange pas et me va très bien. Mais un monde « entier de SF », où il n’y a « que la technologie », non.

    Disons que ce que pour j’ai vu à l’instant est, je dirais, dans une bonne mesure. C’est des « gens ordinaires » (enfin, ou presque) dans un monde de SF.

    Après, c’est vrai qu’il y a certains détails parfois « en trop ». Exemple, quand tu nous fais une révélation importante (souvent des cliffhangers de fin de chapitre), très souvent, j’ai l’impression, qu’on doit attendre plusieurs chapitres pour que avoir plus d’informations. Alors ce qui est entre deux peut être bien, je ne nie pas, et une pause induit suspens et curiosité ; néanmoins, si j’apprends à une page le plan secret d’un personnage (je prends un exemple bidon), et que ce n’est que 5 chapitres plus loin que j’ai une autre information là-dessus, ben ce qu’il y a entre-deux… je m’en moque un peu.

    Dans le sens que je me dis d’abord : ah ok, on verra après. Puis après : euh… attends, c’était vraiment important la révélation d’avant, là ? Ensuite : bon apparemment non. Et ENFIN après : ah oui, la preuve, on retrouve ici quelque chose ! YES !

    C’est très caricatural, mais après tout, si c’est quelque chose de vraiment important, je m’attends à ce qu’on en parle après. Et j’ai l’impression, peut-être trompeuse, que c’est un élément que tu mets rapidement de côté, en mettant l’accent sur les personnages. Puis que tu réutilises cet élément, mais « trop tard ».

    … enfin, pour terminer ce long post (désolé ! ^^), je dirais essentiellement que tu fais bien. En général, ce que tu dis tient la route, les personnages sont fouillés, l’action, logique. Maintenant, je dirais que c’est plus un travail de fond et de « background », qui nous montre que derrière ton histoire, il y a des fils qui partent dans beaucoup de directions, et que tu les maîtrises, au point tel que tu peux nous dévoiler qu’une partie et laisser notre imagination sur notre faim suffisamment longtemps, sans qu’on soit frustré de n’avoir aucune frustration.

    Donc en résumé : tu fais bien, tu peux faire mieux (mais ça, comme nous tous :)), et si tu arrives à encore plus distiller une partie de mystère par-ci, et d’explication par-là… c’est du tout cuit.

    Bonne chance, et désolé pour les yeux ! :)

    PS : J’espère que je suis clair, je ne suis pas « trop » en forme linguistiquement parlant ces derniers temps. :D

    PPS : Juste parce que je relis à l’instant les autres commentaires… Effectivement, fais d’abord quelque chose qui te plaît. Ensuite, quelque chose qui plaît aux autres. Mais le fait que tu te remettes en question et que tu te demandes si tu peux changer des choses prouve que tu as suffisamment de talent et d’honnêteté pour pouvoir le faire en cas de besoin. Je pense. ;)

    PPPS (je vous promets, c’est le dernier :P): c’est vrai que c’est pas clair, mais quand je parle de révélation, je pense autant à celles associées à la SF qu’aux personnages. Après, effectivement, je trouve que les révélations SF sont moins souvent « abouties » (disons plutôt, expliquées) que celles des persos. Mais je peux me tromper, et comme je l’ai dit, je trouve que les interactions avec les personnages ne sont pas en trop. Selon moi, il ne faut surtout pas les enlever, après les réduire, éventuellement, mais pas trop non plus.

  7. Ness, comme tout ceux avant moi l’on écrit, ce livre t’appartient. Si tu as autant de gens qui aime ce que tu as écrit, c’est qu’il y a une excellente raison à cela: tu as du talent! :love:

    Fais toi confiance. L’histoire est importante c’est vrai, mais les personnages le sont aussi. Une histoire, où les personnages n’ont aucune substance ni de profondeur me lasse très rapidement et je suis certainement pas la seule dans ce cas! :D

    Soit patiente et n’abandonne pas!

  8. je n’ai pas encore lu beaucoup des enfants de l’ô,
    parce que je n’ai pas encore pris le temps de le faire, mais je pense que ce serait dommage que tu changes de voie.

    je suis un grand amateur de SF, et ce que j’aime dans ce genre, c’est bien plus les caractères des personnages et leur façon de réagir à leur environnement que la technique futuriste qui sert de décor : le talent se niche dans la façon de faire vivre les personnages.

    alors, s’il te plaît, continue à les faire vivre.
    pour reprendre une remarque précédente : fais-toi confiance !

  9. Merci à tous ! Les révélations « SF », j’en explique pas mal dans les tomes qui suivent, c’est vrai que le 1 est un peu plus un tome d’introduction aux persos et aux situations, on part dans les explications plus tard :) Le problème, c’est que j’ai du mal à rester « simple » quand j’explique par exemple un truc de génétique du point de vue d’un scientifique, et je pars vite dans le jargon (j’ai fait un master en génétique), du coup c’est pas hyper simple à comprendre.
    Mais tout est évidemment expliqué en temps et en heure. En fait, j’essaie d’imiter un peu la réalité. Des fois, on apprend un truc sur quelqu’un, et ce n’est que des années après que l’on va comprendre ce que ça implique. Bon, je ne dis pas que c’est toujours comme ça, mais il y a certains mystères, c’est clair qu’ils ne sont pas rapidement expliqués (mais beaucoup des mystères du premier cycle sont expliqués dans le tome 7. Après, il y a d’autres fils narratifs qui se poursuivront dans la suite, mais il y a bel et bien une fin).
    Et pour rassurer Emilie : ne t’inquiète pas, je n’ai quasi rien enlevé dans le premier tome, j’ai juste retravaillé l’écriture de certains passages, et j’ai rajouté un bon bout d’histoire qui explique un peu mieux la vie de Line et Lúka, vu qu’on ne les voyait pas trop dans le premier tome et que du coup personne n’avait capté que c’étaient les persos principaux de la saga.
    Mais un grand merci à tous pour votre soutien, ça fait plaisir de voir que vous avez compris ce que j’essayais de faire avec mon roman. Je n’avais pas de doute sur le fait qu’il était apprécié, mais j’avais un peu peur que ce soit du genre « on aime bien, malgré ça, ça et ça, et s’il n’y avait pas eu ça, on aurait aimé deux fois plus ». Après, c’est vrai que je pense rajouter quelques trucs dans le tome 1 (pas à cause des remarques que l’on m’a faite, mais simplement parce que j’ai envie de placer un peu plus tôt un fil d’intrigue qui n’apparaît que dans le tome 7), donc je vais retoucher un peu, mais le roman ne sera pas complètement transformé :)
    (non, je dis ça, mais en fait, maintenant, ça se passe sur Terre au XIXe siècle, Lúka est un vampire et Lyen est une métis vampire/loup-garou, je trouve que ça collait mieux à l’air du temps ^^ Bref, rien n’a changé !)

  10. le style est unique , je crois sincerement qu il faut que tu te fasses plus confiance , l histoire est excellente , aux Etats unis un homme écrit un peu comme toi , Webber , avec sa saga Harrington , souvent c est trop long les précisions ou trop répétitif , mais ce n est pas ton cas , j aime et j en redemande , n édulcore pas ta personnalité , pour faire plaisir a certain , merci c est un plaisir de te lire

  11. D’accord avec les commentaires précédents, ton livre n’est pas de la science-fiction classique, soit, mais c’est ta spécificité et ton identité. Ne change rien !

  12. Chere Ness,

    Comme tu le sais j’ai connu tes romans a un moment de ma vie extremement critique, j’étais a l’hopital a mourrir d’ennuie en essayant de guerir avec tout les traitements. Et quand j’ai connu tes livres je me suis empresser de les lires Et je pourrais dire qu’il m’ont permit de passer a travers cette épreuve difficile. Ce que j’ai le plus aimé de cette merveilleuse Saga….. c’est justement les passages détaillés des personnages ! autant physiquement que mentalement…. on peux s’identifié a eux ! comme je l’ai faite ! pour ma vie personnel …… S.v.p. ne change absolument rien ! ta saga est un Chef d’oeuvre…. c’est normal de ne pas plaire a tout le monde on n’est pas tous du meme avis ! et on ne peux pas plaire a tous. ! Ton envie était de creer ce genre de Roman et tu la fais avec Brillance….. Alors si les autres n’ont pas aimé ( ne prennez pas personnel) Mais allé lire ailleur……. c’est mon opinion a moi. libre sont elles….

    Merci pour tous Ness ! et surtout ne change JAMAIS !!!!

  13. Bonjour Ness
    J’ai lu avec passion tes 4 tomes depuis presque le début de leur parution, ceci depuis que je t’avais découverte par l’intermédiaire d’un certain Roger L. » devenu un ami lointain. Je ne sais rien rajouter à tout ce qui t’a déjà été dit, sinon que re-citer encore et encore le paradoxe du changement « devenez ce que vous êtes », et tu n’as pas besoin de le devenir puisque tu l’es déjà, donc, il te suffit de le rester… ce que tu es s’exprime dans cette saga et ça il ne faut pas y toucher. Tu peux revoir, comme du dis l’avoir fait pour le t1 quelques détails, compléter, rectifier quelques formes d’écritures ponctuelles, étendre ou alléger un peu certains passages, au gré de ton intuition du moment, de ton état d’âme.. mais, tu sais, un livre n’est jamais fini, il est le reflet d’un état, d’un moment de vie et c’est ainsi il faut le prendre. A un moment, il faut savoir (et pouvoir.. pas toujours facile je l’avoue) en finir avec les retouches et accepter l’œuvre telle qu’elle est, imparfaite comme on l’est au moment où on l’écrit. S’Qu’il y en ait à qui elle ne plaise pas, à qui elle ne parle pas, tant mieux, c’est la preuve qu’elle a de la personnalité, qu’elle se distingue du « politiquement correct » du moment. Alors, crois y, crois y très fort, et,, comme le dit Coello dans « L’Alchimiste », tout l’univers va contribuer à t’aider à accomplir ton désir (et il n’y a pas que lui qui le dise, cherche autour du concept de « loi d’attraction » si tu es intéressée).
    Et vivement la suite , sous quelque forme qu’elle se présente , bien que ce format texte qui m’est parfaitement accessible en tant que non voyant soit mon préféré. pour la lecture, mais que le format papier, qui marque sa présence au monde réel soit le meilleur et que j’en possède des milliers aussi, ceci pour le plaisir du toucher).
    Je me permet de t’embrasser
    Bernard

  14. Merci à tous !
    Votre soutien me touche beaucoup. En effet, j’ai voulu écrire un roman qui ne soit pas vraiment de la SF mais qui se passe dans un univers de SF.
    Je vais sans doute faire quelques retouches, cela dit, un compliment qui revient souvent, c’est le développement des personnages. Je pense que c’est mon point fort (parce que bon, soyons honnête, ce n’est pas le développement de l’univers qui risque d’impressionner les lecteurs… lol), et c’est vrai que ça m’aurait vraiment embêtée de le faire passer à la trappe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>