Archives du mot-clé discipline

NaNo 2009

Bon, j’avais clairement été beaucoup trop optimiste (et un peu naïve) quand j’ai pensé que je pouvais tenter les 100k cette année. Honnêtement, je pense que j’aurais pu arriver sans trop de soucis à 75k, comme l’an dernier, si je n’avais pas passé toute la première semaine à faire une correction urgente qui m’a pris tout mon temps libre, s’il n’y avait pas eu les Utopiales ET le salon de Lyon.

Cela dit, je suis quand même parvenue aux 50k, ce qui est mieux que rien. Je n’ai pas l’intention de relâcher mes efforts, je me suis donné jusqu’au 31 décembre (2009 ^^) pour terminer le 7ème et dernier tome du 1er cycle, normalement, ça doit être faisable.

La petite bannière de circonstance :

NaNo09

NaNoWriMo 2009

Encore une fois, je participe au NaNoWriMo. J’ai participé en 2005, en écrivant le premier jet du premier tome des Enfants de l’Ô. Je crois que j’ai écrit 65’000 mots cette année-là. En 2006, je commençais mon nouveau boulot le 1er novembre, donc pas terrible pour se concentrer sur un NaNo. En 2007, j’étais malade. En 2008 aussi, mais j’ai quand même réussi à me mettre suffisamment de coups de pied aux fesses pour écrire 75’000 mots. Cette année, je participe de nouveau, j’espère atteindre au minimum les 50’000 mots. En réalité, mon souhait est de terminer le tome en cours des Enfants de l’Ô (que je ne sais toujours pas comment appeler. Tome 6 ? Tome 7 ?).

Je ne peux pas vraiment dire que je respecte les règles du NaNo, étant donné que je continue un roman en cours, et que je n’ai pas l’intention de m’abstenir d’écrire la suite avant le 1er novembre. Cela dit, je ne compterai les mots pour le NaNo qu’à partir du 1er, évidemment.

J’imagine avancer pas mal pendant la première semaine de novembre, étant donné que je prends le train le 1er pour 4h30 de TGV, et le 2, pour 2h de TER, le 7 de nouveau pour 2h de TER, de même que le 8. Et je n’écris jamais aussi bien que quand je suis dans le train. (et bien sûr, maintenant que j’ai dit ça, je vais me retrouver avec un blocage, un ordi en panne, une mamie qui voudra absolument me raconter sa vie dans les moindres détails deux ou trois fois, une migraine atroce… Non non, je ne suis pas du tout pessimiste ^^)

J’espère pouvoir avancer également lors d’une des Nuits de l’Ecriture. Bon, pas 10’000 mots, ça, si j’y arrive en trois ou quatre jours, je serai bien contente, mais au moins le double du quota journalier du NaNo.

Sur ce, les liens qui vont bien : le site officiel du NaNoWriMo, l’entrée sur le NaNoWriMo pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, le forum des Nuits de l’Ecriture.

Et la petite icône :

Discipline, discipline !

J’avance lentement mais sûrement dans le dernier tome du premier cycle des Enfants de l’Ô (que je ne peux pour l’instant ni appeler tome 6, ni appeler tome 7… c’est un peu le problème…), mais si je pouvais avancer plus vite, ce ne serait pas du luxe.

Donc j’ai décidé de me mettre au défi de terminer le premier jet du tome en question pour le 31 décembre 2009. Honnêtement, avec un peu de motivation, je devrais y arriver, je ne suis pas siiii loin de la fin. Et en novembre, il y a le NaNo, ce qui fait que je peux plus ou moins compter sur 50’000 mots en un mois si je me mets des coups de pied aux fesses.

Je vais essayer de relater mes « progrès » sur le blog, histoire d’avoir l’impression que j’avance :)

Qui veut s’automotiver avec moi ? ^^

La Nuit de l’Ecriture

Je voulais en parler déjà hier, mais je me suis laissée submerger par les trucs à faire, et ça m’est sorti de la tête. Ce soir, Gaby a organisé une nouvelle « nuit de l’écriture ». Le principe : écrire 10’000 mots entre 21h30 et 4h00 du matin. Le slogan : écrire ou dormir, il faut choisir.

Continuer un projet, en commencer un nouveau, libre à vous de décider. Et si on ne parvient pas à faire les 10’000 mots (je sais par exemple que j’en suis incapable, mon maxi est 8’000 mots en 12h), ce n’est pas grave, l’important, c’est de participer et d’avancer un peu.

Gaby a également créé un forum pour cet événement et ses futures cessions : le forum.

On s’y retrouve ce soir ? :)

NaNoWriMo – Work in Progress

Et voilà, la première entrée NaNo WIP. Je ne pense pas tenir un compte jour après jour, mais j’updaterai cette page avec la petite barre de statistiques du site de NaNo.

Pour l’instant, je ne suis pas en retard, c’est déjà ça :)
Update : hier soir, j’ai bien bossé, et… 7000 mots totalisés au compteur pour l’instant.

Petite update au 21 novembre… J’ai abandonné le goal de 50k. Non, définitivement, je n’y arriverai pas. Donc, je fonce, et je tente le 75k. Ce qui me laisse 25k de plus pour approcher la fin de mon 5ème tome, qui prend des proportions effrayantes (bon, toute raison gardée, hein, je ne suis pas en train de vous faire le seigneur des anneaux). Par contre, ce qui a été effrayant, c’est que Word n’a pas pu m’afficher le nombre de signes, espaces comprises, en entier, et m’en a tronqué un bout… Bon, c’est mon écran qui devait être trop petit, j’imagine.

En tout cas, ma prévision originelle de 150k pour ce 5ème tome était clairement utopique. Je penche maintenant vers les 250k. J’en suis à 190k, j’espère (mais espoir vain, je sais) terminer autour des 220k, sachant qu’il me reste pas mal de trucs à dire et que le dernier chapitre fera à lui seul sans doute autour des 20k… Pfff…

Après ça, franchement, je crois que je me laisse mourir dans un coin.

Les paris sont ouverts. Il me reste 8 jours pour écrire 30k, qui pense que je peux le faire ? Qui pense que je vais me viander ? Qui s’en fout ?

NaNoWriMo

Késako ? Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le NaNoWriMo est le National Novel Writing Month. Depuis 1998, chaque mois de novembre, les participants se réunissent pour affronter un défi commun : écrire 50’000 mots en 1 mois. Le but n’est pas de continuer un roman existant, mais d’écrire quelque chose de tout nouveau, sans revenir en arrière, sans se bloquer sur le style, et, en gros, d’écrire le premier jet d’un roman en 1 mois.

J’ai participé de manière non-officielle en 2005, lorsque j’ai écrit le premier tome des Enfants de l’Ô. Non-officielle, car j’avais déjà 10’000 mots avant de commencer (alors qu’on est censé commencer le 1er novembre et pas avant) et qu’il s’agissait d’une histoire « ancienne ». Cela dit, j’ai écrit 65’000 mots, et j’ai continué ensuite pendant le mois de décembre, ce qui m’a permis de terminer ce premier tome assez rapidement.

Le NaNoWriMo (abbrégé NaNo) est un vrai défi disciplinaire, pour ceux qui ont du mal à s’atreindre à un nombre de mots fixe chaque jour. 50’000 mots en 30 jours correspondent à un total quotidien de 1667 mots, si je me souviens bien (pas envie de refaire le calcul).

En ce moment, c’est l’effervescence sur les forums et dans les communautés d’écriture : Nano J-7 ! Cette année, je ne pensais pas participer, parce que je n’avais pas prévu d’être aussi en retard sur mon planning. J’ai fait une espèce de grosse rechute suite à l’arrêt de mes médicaments (demandé par mes médecins), donc depuis lundi, je passe mon temps à dormir et j’ai écrit… 1 ligne. Normalement, je teste un nouveau médoc mercredi (enfin, j’espère…), j’imagine qu’il y aura 10’000 effets secondaires, mais logiquement, j’aurai davantage d’heures de veille utilisables pour l’écriture. Car écriture il y aura, étant donné qu’il me reste… environ 50’000 mots pour terminer ce 5ème tome (évalué « à la Ness », donc ça se trouve, ce sera plutôt 65’000, mais je vais tout faire pour limiter le nombre de mots). Du coup, je participe cette année encore, de manière inofficielle (même si je suis inscrite sur le site pour suivre les avancées de mes « writing buddies »), et je vais faire mon possible pour terminer ENFIN ce 5ème tome :)

A partir du 1er novembre, je mettrai la petite barre « compte de mots ». Un peu double-emploi avec mes barres « compte de mots » à moi, mais ça permettra de voir l’avancée sur le mois :)

Et vous ? Nano or not nano ?

1500 mots par jour – le bilan

Après l’essai plutôt concluant des mille mots par jour (que j’ai arrêté au mois d’août à cause de mon gros projet), je retente l’aventure avec 1500 mots par jour, cette fois-ci. L’idée étant de terminer mon tome 5 pour fin septembre (c’est plus une utopie qu’une idée, mais bon, l’espoir fait vivre).
Le 3, rien écrit pour raisons personnelles. Le 4 et le 5, j’étais au lit avec de la fièvre (très bonne excuse, s’il en est), j’ai donc commencé le 6. (j’ai tout de même écrit 900 mots le 5, je crois)

  • 06/09/08 : 1900 mots.
  • 07/09/08 : 1700 mots, et je commence à arriver au bout du chapitre maudit.
  • 08/09/08 et 09/09/08 : rien, ou en tout cas pas grand-chose. Probablement 1000 mots entre les deux jours.
  • 10/09/08 : 1200 mots, mais avec la grippe et de la fièvre, je pense que c’est raisonnable.
  • 11/09/08 : 1500 mots, et le chapitre maudit a été terrassé.
  • 12/09/08 au 27/09/08 : euh… comment dire… j’ai un peu perdu le compte. Je suis à nouveau tombée malade (c’est bien ma veine), je suis partie à Nancy, du coup, je ne sais pas trop où j’en suis dans les mots / jour. Tout ce que je sais, c’est que j’ai + 11’200 mots au compteur. Ça ne fait pas 1500 mots par jour, mais bon, c’est assez honorable quand même, je trouve ^^ Problème principal, mon chapitre 17 fait ces 11’200 mots, justement, et il n’est pas encore terminé… Et non, ce n’est pas du tout le dernier chapitre du roman, hein, c’est juste qu’il s’y passe plein de trucs…
  • 28/09/08 : 1800 mots, ou quelque chose comme ça.
  • 29/09/08 : gros blocage à cause d’une scène qui me posait problème. J’y ai réfléchi toute la journée sans trouver de solution… Là, je viens enfin de terminer le fameux chapitre 17 (c’est marrant, à part ça, mon gros blocage de la troisième partie, c’était aussi le chapitre 17… ça doit être un chiffre maudit), j’ai ajouté environ 1000 mots au compteur. Mais là, j’arrête, inutile de commencer le chapitre 18 juste pour les 500 mots. Surtout que je n’ai pas encore vraiment décidé ce que je faisais avec. Parce que le souci, c’est que là, j’ai 130’000 mots pour mon cinquième tome, et qu’en théorie, il me reste 20’000 mots pour le terminer. Genre. Le dernier chapitre de ce cinquième tome à lui seul doit faire ces 20’000 mots, à mon avis. Et il me reste encore 1/3 de l’histoire à caser… Donc, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, je peux annoncer sans trop me mouiller que le cinquième tome sera le plus gros de ce premier cycle :) Et une petite private joke destinée à Ephy, si elle passe par-là : « Non, il n’y aura PAS de sixième tome » (en général, ce genre de phrase suffit à le faire venir, le sixième tome ^^).
  • 30/09/08 au 10/10/08 : plein de trucs, genre le salon de Mouans-Sartoux, et plein de fois où j’ai écrit et où j’ai oublié de marquer mes mots.
  • 10/10/08 : 2000 mots, rien que ça.
  • 11/10/08 : 6000 mots, rien que ça. Chapitre 17 terminé (je l’ai rallongé) et chapitre 18 terminé aussi. Et là, maintenant, je vais m’abrutir devant la télé, my brain is DEAD.

Back from the deads

Pas du tout bossé sur les Enfants de l’Ô ce mois-ci. Il faut dire que j’étais pas mal occupée vu que j’ai fait ceci. Ne vous méprenez pas, je n’ai pas créé une maison d’édition, j’ai simplement fait leur site :) Ils sont jeunes et sympas, pleins de motivation, alors allez leur rendre une petite visite et jetez un coup d’oeil à leurs ouvrages !

A part ça, il est plus que temps que je me remette à ma discipline de fer, et je ne veux même pas calculer le retard accumulé lors de ce mois à rien faire. Du coup, je fais table rase, et je décide de recommencer une série, cette fois à 1500 mots par jour.

Je commence donc dès demain. Evidemment, c’est aussi le retour du blog, et je vais m’efforcer d’être un peu plus présente. Les auteurs, si vous voulez vous lancer pour présenter un projet qui vous tient à coeur ou votre propre ouvrage, ne vous gênez pas, vous savez que vous avez quartier libre ici.

J’ai mis en ligne hier le prologue et le premier chapitre de la troisième partie des Enfants de l’Ô, si ça intéresse quelqu’un :)

Ah oui, et j’ai failli oublier : je vais bientôt entamer la phase de correction et de réécriture de certains passages. Je posterai sûrement un ou deux paragraphes avant et après correction ici, mais je pensais mettre le plus gros de mon travail de correction ici, dans une section protégée par mot de passe, à laquelle quelques-uns d’entre vous auraient accès (François, Chwip et Gyl de toute manière, et probablement Gaby, Gad et Lily également). Dites, les principaux intéressés… êtes-vous intéressés ?

Silence radio

Je suis toujours en vie ^^

En fait, pas écrit depuis des jours, en partie parce que mes journées ont été chargées (arrivée d’un nouveau petit chat, soldes, ménage, trucs administratifs et médicaux), en partie aussi parce que j’ai une absence totale de motivation à l’idée de recopier à peu près 9000 mots faits sur feuilles libres. Certes, je pourrais reprendre l’histoire direct sur ordi là où je l’ai arrêtée sur papier et recopier le tout plus tard, mais je déteste rompre la continuité, et comme je corrige également lorsque je recopie, j’ai peur de perdre l’ambiance de départ si je recopie tout ça dans un ou deux mois…

Mais j’ai en tête une future entrée sur des romans en ligne, que j’ai envie d’écrire depuis le début de ce blog, en fait, donc d’ici demain soir normalement, il y aura du neuf ici au moins !