Archives du mot-clé Écriture

Besoin de votre avis

Je sais, je sais, je ne poste pas souvent… En ce moment, je vous avouerai que je passe un peu par une phase de gros découragement, mais bon. J’attends des réponses pour mon premier tome, et je suis bloquée parce que je ne peux rien commencer tant que je n’ai pas les refus, et pour l’instant, ben… Pas de refus, mais pas de nouvelles non plus. Donc je ne vais pas dire que j’ai hâte de recevoir mes lettres de refus, cela dit j’aimerais bien que ça bouge d’un côté ou de l’autre, histoire que je ne sois pas au point mort avec tous mes projets actuels.

Anyway, ce n’est pas de ça dont je voulais vous parler… Quelqu’un m’a dit, et à raison, que l’inceste présenté dès le départ dans mon roman pouvait choquer les lecteurs et les rebuter (je peux comprendre…). Est-ce que ça vous a dérangé ? A savoir que dans la nouvelle version, il est aussi un peu mieux amené que dans la version actuelle sur le site. Mais là, la personne qui m’a fait la remarque connaît bien la version actuelle, car il s’agit du / de la mystérieu(se)x inconnu(e) qui a bossé avec moi sur la nouvelle version du premier tome.
Je n’ai pas eu l’impression que des lecteurs avaient vraiment été choqués par ça, mais en même temps, je n’en sais rien, car peut-être ne l’ont-ils pas dit, ou peut-être ont-ils arrêté leur lecture à ce moment-là.
En réfléchissant un peu, je me suis dit que je pouvais peut-être dévoiler le lien de parenté de Line et Lúka plus tard dans le roman (voire dans la saga) pour que les lecteurs aient le temps de s’attacher à eux et d’en apprendre davantage sur leur enfance bizarre et traumatisante. Evidemment, pour ceux qui ont lu la version sur le net, ça ne changera rien, vu qu’ils sauront déjà la vérité, mais je pense aux éventuels nouveaux lecteurs.
Vous en pensez quoi ? Bien, pas bien ? Si je fais ça, ça va me demander un changement important mais réalisable et qui ne demande pas du tout la réécriture de tout le bouquin, donc quelque chose de raisonnable. Mais si vous pensez que c’est mieux de laisser comme ça, je ne toucherai rien.

Faut-il dissimuler le lien de parenté entre Line et Lúka et l'annoncer plus tard ?

Loading ... Loading ...

ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Ah ben non, ça n’a pas changé. En même temps, heureusement. Faut que j’avance dans cette histoire, si je veux la finir un jour.

ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

Euh… abouti… donc terminé ? Le Sang des Miroirs. C’est un roman de littérature générale que j’ai écrit l’année de mes 18 ans (ça date). De temps à autre, genre une fois par an, je me dis qu’il faudrait que je le remanie, car il a pas mal de potentiel (plus que les Enfants de l’Ô, si on pense à une publication). Le problème principal, c’est qu’il est tellement mauvais au niveau du style qu’il faudrait quasiment tout réécrire, et j’ai peur que le texte perde de sa « saveur » : c’est l’histoire d’une fille de 14 ans, et je pense que j’avais à l’époque la capacité d’être proche de mon héroïne, capacité que je n’aurais plus actuellement.

Puis, évidemment, il y a eu les Enfants de l’Ô. Toutes les différentes versions du tome 1, toutes aussi pourries les unes que les autres, jusqu’à la version actuelle, qui me satisfait presque.

ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

Oui, je suis bêta-lectrice pour plusieurs amies. Après, je suis également correctrice, je pense que je peux compter ça aussi dans les bêta-lectures. J’aime beaucoup faire des bêta-lectures, déjà parce que quand je lis un texte je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de faire des commentaires et de corriger les fautes et que la bêta-lecture rend tout ça possible, et surtout parce que relever les erreurs, les tics d’écriture, les lourdeurs de phrases chez les autres me rend plus consciente de mes propres défauts d’écriture. J’ai besoin aussi de lire avec attention autre chose que mon propre roman, histoire de me dégourdir un peu l’esprit.

Je pense que les bêta-lectures influencent ma manière d’écrire autant que mes lectures, sinon davantage.

ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

Oui, parfois. En général, ça les gonfle, car ils ne lisent pas ce que j’écris et ne comprennent évidemment rien du tout. Mais il y a quelques personnes avec qui je peux parler de mon roman, j’essaie de ne pas trop abuser ! Cela dit, presque tous mes amis écrivent, donc c’est plus simple (mais je ne parle de mon roman qu’à quelques-uns d’entre eux). Mes proches (famille, donc) ne lisent pas ce que j’écris et c’est tant mieux. Je n’ai pas envie de les traumatiser à vie. En plus, ça ne les intéresse pas des masses.

ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

Oui. Plusieurs fois. En 2005, 2008 et 2009. J’ai réussi à chaque fois (bon, je ne me suis pas trop mouillée, les fois où je pensais ne pas pouvoir réussir, je n’ai simplement pas participé). Cette année, j’ai failli le faire, mais je n’avais tellement pas d’idées pour mon tome 8 (ça s’est débloqué depuis) que je me voyais mal avancer dans mon histoire.

J’aime vraiment beaucoup le Nano. C’est une véritable discipline (pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’écrire 50 000 mots en 30 jours, ce qui fait environ 1 670 mots par jour) et pour quelqu’un comme moi, c’est parfait. Je suis le genre de personne qui fait tout à la dernière minute, et si je ne me sens pas obligée d’une manière ou d’une autre de faire quelque chose, la plupart du temps, je ne le fais pas.

Lors de mon premier Nano, j’ai écrit le premier tome des Enfants de l’Ô (pas en entier, bien sûr. Je crois que j’avais écrit 65 000 mots, ou quelque chose comme ça, et j’ai terminé mi-décembre). Et les deux Nanos suivants m’ont bien aidée à avancer.

Je sais qu’il y a toute une communauté autour du Nano, des rassemblements, des défis, etc. Mais je suis plutôt solitaire, donc je reste dans mon coin, mais voir les autres tout enthousiastes autour de moi me motive beaucoup.

J’ai toujours fait plus que les 50 000 mots, pour me lancer un défi. Parce que les 1 670 mots, je gérais, et j’avais à chaque fois une bonne avance, donc je me mettais un wordcount plus élevé histoire de ne pas me reposer sur mes lauriers et perdre ensuite toute cette avance. L’an dernier, il y a deux ou trois psychopathes qui ont écrit un million de mots (c’est presque l’intégralité du cycle 1 des Enfants de l’Ô), mon maximum était 90 000 mots, si je me souviens bien, et j’avais vraiment, vraiment bossé dur.

ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

Difficile à dire ! Pas beaucoup par rapport à certains, mais c’est dû à ma façon d’écrire. Pour les chapitres des Enfants de l’Ô (donc les chapitres mis sur le site, pas les chapitres prévus pour la version à envoyer éventuellement à des éditeurs, pour lesquels je ferai un petit effort), je passe trois fois dessus. Une fois à la relecture du tome entier, une fois à la relecture après relecture par mes bêta-lecteurs (vous suivez toujours ?), et une fois avant de le mettre en ligne, donc des années après.

Pour les nouvelles, lorsque j’en écrivais, je pense que je passais maximum cinq fois sur chaque texte.

ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

Non. Faudrait que je le fasse, mais je suis trop flemmarde. Ce qui s’en rapproche le plus, c’est mon challenge de mille mots par jour (qu’il faudrait d’ailleurs que je me lance à nouveau, ça commence à traîner, ce tome 8).

ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

Porte fermée ! Je ne vois pas l’intérêt de leur montrer des trucs et de sadiquement les faire attendre pour avoir la suite. Non, mais en fait, je suis toujours mécontente de ce que j’écris au fur et à mesure que je l’écris, et c’est seulement quand je relis tout que je me dis que ce n’est pas si mal et que je peux le livrer à mes deux bêta-lecteurs. Après leur feu vert arrive la publication en ligne des chapitres. A chaque fois, évidemment, j’ai un peu peur de décevoir mes lecteurs. Surtout que, dans un roman, ce n’est pas dramatique d’avoir un chapitre plus « faible », plus tranquille, mais pour une publication en ligne, c’est embêtant, vu que le lecteur a attendu longtemps pour lire le chapitre et va devoir attendre longtemps pour lire le suivant.

Certaines personnes pensent que j’écris les chapitres des Enfants de l’Ô au fur et à mesure de leur publication sur le site… Ahah ^^ Non, je ne serais jamais capable d’avoir une telle discipline ou de m’infliger un stress comme celui d’une deadline permanente. J’en suis actuellement au chapitre trois du tome 8 (enfin, c’est le tome 1 du deuxième cycle, mais bon, on va dire tome 8, c’est plus simple), et au niveau de la publication en ligne, je vais publier le chapitre 8 du tome 4 d’ici demain. Je préfère avoir assez d’avance. Et même avec cette avance, ce n’est pas toujours simple : j’ai changé un élément essentiel de la structure de mon univers entre le tome 4 et le tome 5, et si je n’avais pas déjà tout mis sur le site, il n’y aurait pas eu de problème, mais je vais devoir faire tout un blabla explicatif à mes lecteurs histoire qu’ils ne soient pas complètement largués. C’est aussi pour éviter ce genre de choses que je ne fais pas lire au fur et à mesure.

ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?


Table des matières pour meme écriture

  1. Meme de l’écriture
  2. ME : 1. Qu’écrivez-vous en ce moment ?
  3. ME : 2. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?
  4. ME : 3. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?
  5. ME : 4. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?
  6. ME : 5. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?
  7. ME : 6. À quelle vitesse écrivez-vous ?
  8. ME : 7. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?
  9. ME : 8. Papier-stylo ou Word-clavier ?
  10. ME : 9. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?
  11. ME : 10. Que corrigez-vous en ce moment ?
  12. ME : 11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?
  13. ME : 12. Avez-vous des épiphanies créatives ?
  14. ME : 13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?
  15. ME : 14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?
  16. ME : 15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?
  17. ME : 16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?
  18. ME : 17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?
  19. ME : 18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?
  20. ME : 19. Pouvez-vous écrire partout ?
  21. ME : 20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?
  22. ME : 21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?
  23. ME : 22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?
  24. ME : 23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?
  25. ME : 24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?
  26. ME : 25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?
  27. ME : 26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?
  28. ME : 27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?
  29. ME : 28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?
  30. ME : 29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?
  31. ME : 30. Quel a été votre premier texte abouti ?
  32. ME : 31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

Je reviens sur mes phrases. Je ne peux pas m’en empêcher. Si l’inspiration est là, elle ne va pas se barrer durant les cinq secondes que ça va me prendre de virer une répétition ou l’autre. En fait, comme je fais super attention à mes phrases au cours de l’écriture (ce qui fait que j’écris donc plutôt lentement par rapport à certains), je ne perds pas cet automatisme même en pleine inspiration.