Archives du mot-clé informations techniques

Où et comment trouver des informations

Ça fait un petit bout de temps que je voulais faire un article sur la recherche d’informations, et je me suis enfin décidée… Donc que faire si vous avez une question aussi bizarre que « comment redémarrer le système électrique d’une usine » ou « comment se passent les marées dans le cas d’une planète avec trois lunes » ? Premier réflexe, si vous n’avez pas une demande ultra-précise : google. Que tout le monde connaît, évidemment. Google, la plupart du temps, vous proposera les articles de Wikipédia, qui sont une véritable mine d’informations.

Si vous avez la chance d’avoir un électricien ou un astrophysicien dans vos connaissances, vous pouvez leur poser la question directement, cela vous épargnera des heures de recherche à mettre bout à bout les informations dénichées sur le net. Et si vous avez, comme moi, la chance d’avoir de très nombreux contacts facebook, un petit appel à l’aide vous amènera pas mal de réponses (testé avec : « comment redémarrer le système électrique d’une usine »).

Mais voilà, je n’allais pas faire ce petit article pour vous expliquer comment chercher des infos sur Google ou regarder dans Wikipédia… Maintenant, cette partie s’adresse aux anglophones, ou du moins aux personnes qui parlent suffisamment bien l’anglais pour le lire et comprendre des explications parfois assez complexes. Il existe, sur le site Livejournal, une communauté extraordinaire appelée « Little details« . Cette communauté, spécialement destinée aux écrivains et à leurs questions ultra-précises parfois très particulières, compte près de 10 000 membres. Chacun contribue selon ses compétences. Et, pour avoir posé plusieurs fois des questions, les réponses sont de qualité, et vous donnent parfois même de nouvelles pistes d’écriture.

Maintenant, peut-être avez-vous besoin de traduire une phrase du genre « casse-toi de là, espèce de petit con » en russe, et là, vous allez bien vous amuser à chercher dans un dictionnaire. Surtout si vous ne lisez pas le cyrillique. Certes, vous avez peut-être un ami russe prêt à vous aider (en passant, un grand merci à mes amis russes ^^), mais si ce n’est pas le cas, une autre communauté Livejournal s’en occupera : Mutlilingual. Là encore, par contre, il faut être anglophone. Il y a des membres de tous pays, et la langue de communication est évidemment l’anglais. Vous aurez ainsi des traductions efficaces et éviterez les bourdes du genre la Française qui sort à ses élève : « Et maintenant nous allons apprender le français », comme on trouve souvent dans les romans américains (pas cette situation exactement, mais je me suis déjà bien marrée en lisant le français des prétendus Français dans ce genre de romans).

Voilà, maintenant vous avez quelques outils pour peaufiner vos recherches et donner des informations efficaces à vos lecteurs. Après, il y a toujours la solution, bien meilleure, de demander directement à des spécialistes. Si vous êtes sympa et que vous expliquez bien votre problème, beaucoup seront tout heureux de vous consacrer un peu de temps pour vous aider, probablement très contents que des écrivains cherchent à véhiculer des informations véridiques dans leurs romans. J’ai eu la chance de pouvoir poser plein de questions à des généticiens et médecins, dans le cadre de mon travail, et mon voisin policier m’a également donné un gros coup de pouce. Cette méthode aura un énorme avantage : si vous ne comprenez pas bien un point, vous pouvez vous le faire expliquer directement, et comme vous maîtriserez mieux votre situation, le rendu dans votre roman n’en sera que meilleur.

Un dernier petit conseil : même si vous avez passé huit heures sur une recherche et que vous n’utilisez pas ce que vous avez appris, que vous vous êtes, en gros, contenté de vérifier que votre situation était réaliste, ne cédez pas à l’impulsion de pondre un petit laïus explicatif à vos lecteurs. Rien de tel qu’un « bon, et maintenant, je vais couper l’action pour vous expliquer le fonctionnement de ce réacteur nucléaire dont vous n’avez strictement rien à battre, mais quand même, je tiens à vous montrer que j’ai fait mes recherches et que je connais mon sujet » pour gâcher l’ambiance et donner au lecteur l’impression qu’on le prend pour un con / qu’on lui donne un cours. Certains écrivains français que je ne citerai pas mais dont vous pourrez facilement retrouver les photos en ma compagnie dans mes comptes-rendus de salon abusent de ce procédé, et souvent sans grande finesse. Tout le monde n’a pas la classe d’un Arthur C. Clarke ou d’un Michael Crichton. Maintenant, si vous vous sentez de taille à vous lancer là-dedans, allez-y :)

Pages des abonnés

Les gens, maintenant que j’ai fait une page des abonnés, il faut en profiter pour mettre votre avatar et surtout, remplir votre profil avec vos liens, etc !

J’ai ôté l’affichage de l’email (même si celui-ci était crypté pour éviter les spams) et l’affichage du vrai nom. Ces infos sont toujours affichées pour les auteurs, mais si ceux-ci veulent que je les enlève, je peux le faire aussi.

Pour rentrer ces infos, connectez-vous simplement. Votre image n’apparaîtra pas tout de suite, c’est normal, j’ai encore quelques soucis avec l’affichage des images sur les pages « auteurs » et « abonnés », et je dois les transformer en jpg pour qu’elles apparaissent. Notez aussi que si tout se passe bien, votre image devrait se transformer en sépia. Parfois ça ne marche pas, et je transforme moi-même les images qui jurent trop avec les autres. Si ça pose un problème réel à tout le monde, je peux virer la transformation en sépia, mais je trouvais ça marrant, alors…

Promis, après toutes ces entrées sur le fonctionnement du blog et ces problèmes techniques à régler, je ferai un « vrai » article !

Nouvelle page

Et voilà, une autre petite modification de dernière minute : les personnes inscrites au blog ont maintenant un petit privilège par rapport aux personnes non inscrites. J’ai créé une page similaire à la page des auteurs, qui présente les abonnés.

Donc, je vous encourage à vous inscrire au site, et si vous êtes déjà inscrit, à remplir votre profil avec toutes vos infos !

La page des abonnés est accessible par l’onglet « A propos » du menu. Et pour s’inscrire, c’est par-là, ou tout simplement en cliquant sur le deuxième postit après avoir cliqué sur un post pour commenter. J’espère que ce n’est pas trop compliqué !

Quant à moi, je vais me coucher, je suis naze de chez naze, avec une migraine carabinée.

Petit tour d’horizon

Parce que ce blog est pas mal différent de ce qu’on trouve habituellement sur les plateformes gratuites (overblog, livejournal, et autres), quelques petites explications s’imposent peut-être.

Première chose : si vous pensez revenir souvent, inscrivez-vous ! Cela vous permettra de stocker vos informations, de rajouter une photo, et de ne pas avoir à remettre votre adresse email, etc. à chaque fois que vous voulez poster. A terme, il n’est pas non plus exclu que je fasse une page similaire à la page des auteurs, avec les inscrits.

Deuxième chose : en cliquant sur les écouteurs, vous aurez droit à un super lecteur mp3 mignon tout plein créé par mes petites mains habiles et à ma liste de lecture assez, euh, éclectique. Pas intérêt de critiquer, hein !

Troisième chose : si vous voulez que votre site apparaisse dans les liens et qu’il n’y est pas déjà, mettez-moi un petit commentaire ici !

Je crois que c’est tout. Comme pour les blogs habituels, il y a un flux RSS, vous avez la possibilité de vous inscrire pour suivre une discussion, même si vous n’avez pas commenté.

Si vous avez d’autres questions, c’est par-là que ça se passe !!!