Archives du mot-clé les enfants de l’Ô

Scènes pour le concours de dessins

Quelqu’un sur un forum m’a demandé de suggérer des scènes pour le concours de dessins, je lui ai fait un petit topo, dont je vous fais profiter !

Voici le tome 3 en version pdf : http://www.lesenfantsdelo.com/3emepartiepdf.html, et voilà une liste de scènes sympas (enfin, j’ai pris des trucs qui me paraissaient intéressants à mettre en images et pas trop tordus non plus) :

  • - page 48-49, quand Lyen brosse les cheveux de Line, dans la chambre d’hôtel. (la chambre, c’est un truc genre deux chambres reliées par un salon, une sorte de suite. Il y a un balcon, des fauteuils. Là, ils sont dans la partie salon, assis à la table où ils viennent de prendre le petit déjeuner).
  • - page 84-85 : Lúka et William sont chez Lúka, et Z’arkán, l’intelligence artificielle que Lúka a créée, vient les voir. Alors, pour situer, Lúka vit dans un bunker antiatomique, décoré style années 60-70, avec des couleurs sombres (genre moquette brune). Là, ils sont dans le salon. Dans le salon, il y a un piano à queue noir (steinway grand concert, si ça vous dit quelque chose), il y a un vieux canapé moche dégueulasse qui est là depuis trente ans, il y a une plante (gommier) en train de crever dans un coin, des étagères avec des bibelots, une télé écran plat, une table basse devant le canapé, et du bordel partout, genre paquets de chips qui traînent. Je ne sais pas si c’est nécessaire de savoir tout ça pour la scène en question, mais comme ça on a une vue d’ensemble ^^.
  • - page 98-99 : Ludméa et Ruan sont dans une pièce avec Charles Carlson (un vieux médecin proche de la retraite), et ils font face à un miroir sans tain. De l’autre côté, il y a les jumeaux Nato et Yolan, qui ont 2 ans et demi. La pièce est très stérile, genre laboratoire (le comportement des jumeaux est étudié). Dans la partie où il y a les jumeaux, il y a des jeux de gamins, genre peluches, lego, etc.
  • - page 106-107 (ça, c’est pour ceux qui aiment bien dessiner des jardins…) : Ludméa est sur la terrasse de sa maison (faut imaginer l’espèce d’immense manoir qui déchire, son fiancé est l’héritier d’une famille assez aristocratique et très riche), les jumeaux sont en train de jouer, ils ont un pull rayé bleu et vert et un pantalon marron.
  • - page 109-110 (pareil, si vous aimez les jardins ^^) : Ludméa et Ruan sont en train de visiter les jardins suspendus (copie des jardins suspendus de babylone), ils sont sur une petite allée. Les jumeaux portent des pulls à motifs (ce que vous voulez, on s’en fout, des motifs, c’est juste qu’il faut qu’il y en ait, et qu’ils soient habillés pareil). Ils sont vers un arbre à papillons (buddleia), et la petite fille est entourée de papillons qui volent autour d’elle et se posent sur elle.
  • - page 115-119 : Lúka et Line sont gamins, ils ont dix ans. Ils sont assis sur le fameux canapé pourri du salon. Line a les cheveux très longs et porte une robe turquoise (dans le flashback, les enfants s’appellent Tio et Tia, ce sont Lúka et Line enfants).
  • - page 145-147 : Line, malade, est dans le couloir, face à Z’arkán, et elles s’engueulent. Les deux sont habillées pareil (pyjama de flanelle bleu marine), ont le même genre de posture (style effet miroir). Line, à ce moment de l’histoire, a les cheveux bruns coupés très courts (coupe garçonne). Z’arkán est identique mais a l’air en bien meilleure santé que Line.
  • - page 221 : Lúka est dans une toute petite chambre peinte tout en blanc, avec un vieux lit en fer style lit de camp militaire. Il y a un coffre en métal. Il découvre un passage secret dans le mur du bunker (oui oui ^^ Le mur se dérobe par le haut et dévoile un long couloir sombre taillé dans la roche (le bunker a été creusé à l’intérieur d’une montagne)).
  • Bon, maintenant que vous avez toutes ces scènes, complètement sorties du contexte, voici un petit topo sur les personnages (et c’est pratique, car j’ai réussi à trouver des acteurs qui ressemblaient assez à l’idée que je me faisais de mes personnages).

  • Ludméa : une jolie blonde de 23 ans, elle a une peau très matte (genre métissée), sinon physiquement elle a la tronche de Cameron Diaz. Elle a les cheveux longs et raides (milieu du dos à peu près), ils sont blond platine. Elle s’habille de manière assez BCBG.
  • Ruan : genre de bellâtre trentenaire, le mec style séducteur qui se fait toutes les nanas qu’il veut (juste pour que vous situiez un peu le personnage). Il a une peau assez matte (mais plus claire que celle de Ludméa), les yeux bruns, les cheveux blond foncé, ondulés, coupés court. Il s’habille également de manière très BCBG, décontracté mais avec des vêtements à 2000€ la chemise… Physiquement, il ressemble à Jude Law, genre tout aussi tête à claques.
  • Lyen : 26 ans, très grande (1m85), très maigre, elle a des cheveux très roux, ondulés, qui lui arrivent un peu en dessous des épaules. Elle a la peau très claire, des yeux extrêmement particuliers : bleu-gris, mais avec une pupille fendue, comme les chats. Elle a six doigts à chaque main et chaque pied. Dans la scène à l’hôtel avec Line, elle porte une jupe et un T-shirt trop court. Elle ressemble à Natalia Vodianova. Elle porte un bracelet noir au poignet gauche.
  • Line : 1m67, tendance maigre, vraiment très jolie mais soit elle fait la gueule, soit elle chiale. Elle a de très très longs cheveux blond platine, qui lui arrivent au niveau des fesses et des yeux vert menthe. Elle a environ 25 ans, elle porte également un bracelet noir au poignet gauche (le même que Lyen). Elle, physiquement, j’arrive pas à trouver une actrice satisfaisante, j’ai du mal à la cerner. Dans une des scènes, elle a coupé ses cheveux tout court et les a teint en brun.
  • Lúka : 1m83, physique plutôt athlétique tendance maigre, il a environ 25 ans (c’est le frère jumeau de Line), des cheveux noirs bouclés, des yeux vert menthe. Il ressemble à Line (et fait aussi toujours la gueule). Il s’habille n’importe comment, tendance vieux jeans dégueulasses et t-shirts délavés. Il ressemble à l’acteur Rufus Sewell. Il a, lui aussi, un bracelet noir au poignet gauche.
  • William : 1m87, bien foutu, environ le début de la quarantaine, il a les cheveux bruns et raides, coupés court, les yeux gris-bleu. S’habille toujours de manière super classe (c’est le PDG d’une grande société informatique). Il ressemble un peu à Willem Dafoe, mais en un peu plus sympathique et plus jeune.
  • Les jumeaux Nato et Yolan : Nato est une petite fille de deux ans et demi, elle a les cheveux blancs et raides, les yeux gris, la peau très pâle. Yolan est son frère jumeau, il a les cheveux noirs, courts, bouclés, les yeux brun foncé avec des éclats un peu dorés, la peau pâle mais moins que celle de sa soeur. Ils se ressemblent énormément et son toujours habillés pareil. Ils ressemblent énormément à Line et Lúka.
  • Line et Lúka enfants : ressemblent à Nato et Yolan, sauf qu’ils ont les yeux vert menthe. Line enfant a les cheveux blancs, jusqu’au bas du dos. Lúka enfant a les cheveux noirs, courts et bouclés. Ils n’ont pas encore leur bracelet au poignet gauche.
  • Z’arkán est la copie conforme de Line. C’est une intelligence artificielle, mais ce n’est pas un hologramme, pour simplifier on peut dire que c’est une sorte de clone de Line. Elle a les mêmes postures, les mêmes expressions. Les deux se détestent.
  • Ça fait beaucoup d’un coup, je sais ^^ Sur mon site, j’avais fait un petit « casting » pour mes persos, avec les acteurs que je trouvais, la page est là : http://www.lesenfantsdelo.com/cast.php

    Sinon, j’ai dessiné plusieurs de mes persos sur mon fil sur baywin : http://www.baywin.net/Forum/viewtopic.php?t=15104 (c’est mieux que mes vieux dessins pourris qu’on trouve sur le site…)
    Si vous avez une question, un doute, n’hésitez pas Vous pouvez aussi aller voir les dessins faits par d’autres :
    http://www.lesenfantsdelo.com/fanart.php
    http://www.lesenfantsdelo.com/concours.php

    Nouveau site

    Oui, je sais, ça fait un million d’années que je n’ai rien posté, et je peux enfin en dévoiler la raison : j’étais très occupée à préparer mon nouveau site. Suite aux remarques sans doute justifiées de certains lecteurs, j’ai décidé de séparer le roman de toutes les autres rubriques (personnages, galerie, liens, etc.). Pour l’instant, le site des Enfants de l’Ô reste tel quel, mais il changera dans les prochains mois.

    Le nouveau site est en Flash (oui, allez-y, plaignez-vous, traitez-moi de suppôt de Satan, ça n’y changera rien), mais une version en html est prévue, je vais m’en occuper d’ici le mois de juin. En attendant, justement, je laisse le site actuel des Enfants de l’Ô, pour ceux qui veulent à tout pris éviter le site en Flash.

    Bon, un nouveau site, certes, mais est-ce que ça valait la peine de ne plus donner signe de vie pendant trois mois ? En fait, ce n’est pas juste un site (pensez donc, ça aurait été trop simple…), j’ai intégré un mini jeu. Ceux qui se rappellent de Monkey Island ou Indiana Jones, de LucasArts (les jeux du début des années 90), verront tout de suite d’où j’ai tiré l’idée de ce jeu. Actuellement, il existe sur la toile des jeux assez similaires à celui que j’ai créé, sous la dénomination « escape the room ». Sauf que j’ai rendu les choses un peu plus complexes et un peu plus marrantes…

    Le jeu est part intégrante du site, certains objets mènent à des rubriques du site (vous devez donc les découvrir pour y accéder). Il y aura pas mal d’améliorations dans les semaines qui suivent, la prochaine est la musique, la deuxième est un système de sauvegarde pour l’inventaire (si j’y arrive, ce qui n’est pas certain !).

    Evidemment, si vous terminez le jeu, une surprise vous attend…

    Amusez-vous bien, et n’hésitez pas à me faire part de tous les bugs et de tous les trucs bizarres que vous verrez (il y en a sûrement beaucoup). Je dois rendre mon site la semaine prochaine pour un certificat, donc je pourrai en corriger une partie d’ici-là.

    Le site : Z’arkán.

    (Oui, Z’arkán, comme le nom de domaine qui m’appartient depuis deux ans et avec lequel je n’avais jamais rien fait)

    Silence radio

    Bonjour à tous !

    Ça fait un petit bout de temps que je n’ai pas updaté le blog, j’avoue qu’en ce moment, entre le tome 7 et le futur site des Enfants de l’Ô (ainsi que le site Z’arkán, qui devrait enfin voir le jour prochainement après deux ans de « site en construction »), je n’ai pas trop le temps d’écrire des articles. Donc si vous avez envie de publier un petit quelque chose, n’hésitez pas !

    Je reviens vite :pwink:

    Concours de dessins

    Je pense en avoir déjà parlé ici, mais j’ai lancé il y a quelques mois un concours de dessins sur le thème de mon deuxième tome.

    Toutes les informations sont ici : Concours

    J’ai mis aujourd’hui les illustrations reçues à ce jour, vous pouvez les voir sur cette page : Illustrations participantes.

    Vous avez jusqu’au 31 décembre 2008 pour participer, alors n’hésitez pas !!!

    Le début de la fin !

    Ça y est, j’ai passé la barre des 50’000. Depuis hier soir, en fait. Je continue ma progression lente, beaucoup trop lente, vers les 75’000, tout en sachant que j’ai encore un boulot énorme après le 30 novembre pour terminer ce 5ème opus.

    Mon roman me fait peur. Pas par sa longueur, non, après tout, ceux qui me connaissent savaient bien que j’allais écrire quelque chose d’énorme. Mais parce qu’avec ce 5ème tome, je boucle le premier cycle. Je ne peux pas en dire trop pour cause de spoiler, mais… Je crois que je vais avoir l’impression que quelqu’un de proche est mort, quand j’écrirai le point final. Au moins pour quelques jours. Pour le moment, j’ai une vague idée de la suite (enfin, non, je connais la suite), et repartir pour un tour me fait peur.

    D’un autre côté, impossible d’arrêter. Si je ne me plonge pas directement dedans, je sens que je vais laisser ce roman de côté, repousser tout le temps le moment de commencer, pour finir par abandonner. Et je ne pourrais pas faire ça à mes lecteurs. Mais… un nouveau cycle, de nouveaux personnages, une nouvelle intringue, la perte de mon environnement familier, la séparation d’avec les personnages que je connais par coeur, que j’ai chéri pendant toutes ces années… C’est horrible. Franchement, je ne sais pas comment faire. Ça se trouve, je vais finir avec une dépression post-partum, ça ne m’étonnerait qu’à moitié.

    Que faire ? Actuellement, les Enfants de l’Ô, c’est ce qui me permet de tenir (et en même temps, je m’épuise et me ruine la santé à terminer ce 5ème tome). J’ai vraiment peur de ce qui va se passer quand je bouclerai ce fameux 5ème tome, celui que j’aurai mis près d’un an et demi à écrire.

    Le travail qui m’attend derrière me rassure en partie. Depuis le tout début, je repousse le moment de faire des fiches, de développer mon monde de manière logique (mais cette fois, l’apparente « incohérence » du monde futuriste qui ressemble à notre XXème siècle a été expliquée. Vieux motard que jamais, comme on dit. Après tout, expliquer à cent pages de la fin, c’est quand même expliquer !). Je sens que mon appartement va se tapisser de grandes frises chronologiques, que mon bureau va croûler sous un énorme plan, dans lequel je vais reprendre point par point CHAQUE scène de l’histoire. Que je vais m’arracher les cheveux en corrigeant le premier tome… Pffff… Drôle de truc, ce roman. Un peu comme un sale gosse qu’on est content de foutre en pension, mais qui nous manquera quand même.